Skip to main content

Publié le: Jan 14, 2015 par Admin - Acorn Monte-escaliers Belgique & déposé sous Santé

Il n'est pas toujours aisé de se remettre d'un cancer, que ce soit physiquement mais souvent plus encore psychologiquement. Le vécu de la maladie et tout le traitement qui s'ensuit peuvent avoir des répercussions plus ou moins importantes sur le plan émotionnel auxquelles la personne atteinte devra faire face.

Apprendre à Gérer ses Emotions

Pendant des mois, la vie d'une personne malade tourne autour du monde médical et des contraintes du traitement jusqu'au jour où le médecin annonce une guérison ou une rémission tout en programmant des visites régulières de surveillance.

obtenir de l'aide avec le cancer

Il est souvent difficile de croire à la guérison et encore plus lors de ses visites qui ravivent l'angoisse d'une rechute, la personne devra donc apprendre à gérer son stress. Dans de nombreux cas, après quelques bilans positifs, les peurs s’estompent et à juste titre puisque le sujet est bien mieux contrôlé qu'avant la maladie.

Reprendre une Activité Sportive

Sans contre-indication médicale à la pratique d'un sport, il est vivement conseillé de reprendre une activité physique. Non seulement pour réveiller son corps et se sentir mieux physiquement, mais également pour reprendre confiance en soi et permettre une meilleure gestion du stress.

Si la pratique d'un sport s'avère difficile, à cause d'un handicap ou d'une trop grande fatigue, d'autres activités comme le Yoga, le Taï Chi ou encore la relaxation sont envisageables. À vrai dire , peu importe l'activité , l'important est de se sentir bien et de faire quelque chose que l'on aime, c'est le meilleur moyen de se réhabituer à une vie simple loin des cliniques.

Recommencer à Travailler

Il faut se remettre au travail, avec peut être un changement d'orientation si l'ancien poste occupé n'est plus adapté. Des assistantes sociale peuvent vous aider dans cette démarche ainsi que de nombreuses associations d'anciens patients et de bénévoles qui seront de bon conseil pour une réinsertion professionnelle en douceur.

Changer ses Habitudes Alimentaires

La personne en récupération aura peut être pris ou perdu du poids pendant le traitement, et devra parfois modifier ses habitudes alimentaires, en cas de stomie par exemple.

Il sera alors nécessaire de se faire accompagner par un diététicien qui saura adapter vos envies à une hygiène alimentaire saine pour le corps. Il est évidemment conseillé de modifier voir de stopper certaines habitudes pouvant être néfastes pour l'organisme, il est ainsi préférable de ne pas fumer et de ne pas boire d'alcool, que ces produits soient responsables ou non de la maladie.

Se Sentir Différent

"Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort". Ce proverbe est peut être devenu cliché mais nombreux sont les patients qui sortent renforcés d'une telle épreuve. Ayant pris conscience de la fragilité de la vie, les personnes guéries connaissent mieux que quiconque la valeur de celle-ci. Ils vivent ensuite plus intensément, se concentrant sur leur bonheur et considèrent cette épreuve comme le début d'une nouvelle vie.

« Retour au Blog